Visite virtuelle photos panoramiques 360°, Hôtel-de-Ville de Paris Place de la Libération

    Réalisation : www.cicerone360.com

L'hôtel de ville de Paris héberge les institutions municipales de Paris depuis 1357, et est situé dans le 4e arrondissement. Étienne Marcel fait l'acquisition de la «Maison aux Piliers» au nom de la municipalité en juillet 1357. C'est là que, depuis lors, se dresse le centre des institutions municipales de Paris.


La « Maison aux Piliers » est remplacée au XVIe siècle par un véritable palais dessiné par l'architecte italien Boccador. Sa construction débute en 1533 et s'achève en 1628. Des extensions sont ajoutées entre 1836 et 1850 tout en préservant la façade renaissance.


Ancien Hôtel de ville après l'incendie de 1871.
Pendant la Commune de Paris, l'incendie déclenché par un groupe de communards le 24 mai 1871 réduit le palais en cendres. Les archives et la bibliothèque partent donc également en fumée. Ainsi, les deux collections de l'état civil parisien (celle de la ville et celle du greffe) antérieur à 1860 sont à jamais perdues : la première dans l'incendie de l'Hôtel de ville et la seconde dans celui du Palais de Justice.
Le bâtiment est reconstruit entre 1874 et 1882 sur les plans des architectes Théodore Ballu et Édouard Deperthes. La façade, de style néorenaissance, s'inspire largement de celle du bâtiment disparu.


l'Hôtel de Ville au début du XXe siècle.
La place de Grève, rebaptisée place de l'Hôtel-de-Ville le 19 mars 1803, est devenue en 1982 un espace réservé aux piétons.
Paris ayant connu diverses insurrections, l'Hôtel de ville fut souvent le point de ralliement d'émeutiers, insurgés et révolutionnaires. D'Étienne Marcel à la Fronde, de la Révolution aux journées révolutionnaires de juillet 1830 et février 1848, de la Commune à la Libération de Paris, l'Hôtel de ville est un lieu chargé d'histoire (voir l'article Chronologie de Paris).

 

Lieu de pouvoir où siège le conseil de Paris et de prestige où sont reçus les hôtes du maire, l'Hôtel de Ville est le plus grand bâtiment municipal en Europe. Jusqu'en 1977, l'actuel bureau du maire (155 m2) était celui occupé par le préfet de Paris. Le maire disposait à l'origine d'un appartement de fonction de 1 400 m2, en partie transformé en crèche. La salle des fêtes de l'Hôtel de ville de Paris a été conçue comme la réplique « républicaine » de la galerie des glaces du château de Versailles construite deux siècles plus tôt.

 

Après avoir été incendié durant la Commune de Paris (1871), l'hôtel de ville a été reconstruit en style Renaissance durant la Troisième République. Les fresques sur les voussures de la salle des fêtes représentent seize provinces de France. Elles sont l'œuvre des quatre peintres Jean-Joseph Weerts, François-Émile Ehrmann, Paul Milliet et Ferdinand Humbert.

 

Certaines provinces françaises manquent dont la Franche-Comté et le Limousin. En outre, l'Alsace annexée à l'Allemagne en 1871 (récupérée en 1919 par le Traité de Versailles) est absente, tandis que l'Algérie annexée à la France à partir de 1830 (devenue indépendante en 1962 suite à un référendum sur l'autodétermination) est présente.

  Panoramiques de Paris